Comment manifester de l’empathie?

Quel que soit le propos, il suffit de suivre cette procédure:
1) »Hum Hum »
2) « Pas facile »
3) Il faut éviter toute forme de conseil, l’écoute est l’unique besoin de la personne,
4) Bouclez une fois jusqu’à 1)
5) Quand vous voyez que 5 minutes sont passées, commencez par « bon… » qui signifiera que vous souhaitez mettre un terme à la conversation.
6) « N’hésitez pas à m’en reparler » (promesse non contractuelle)
7) « Je pense bien à vous’

Posture: yeux dans le vague, tête inclinée à 30°, hochement de tête intermittent toutes les minutes.

Ensuite dans le courant des conversations, n’hésitez jamais à vous indigner suivant les inclinations du moment, devant votre jambon, scandalisez-vous devant les vidéos de la L-214.

Quelques phrases toujours pratiques à placer et qui maximisera votre charisme en toute circonstance:

1)  » Il ne faut pas juger «   (mais mon collègue est un imbécile).  Pour savoir quand utiliser cette phrase, n’hésitez pas à consulter les sondages d’opinion pour savoir quoi affirmer sur un sujet dédié. Un exemple: l’euthanasie, il ne faut pas juger nous ne sommes pas dans la situation…

2) « Que fait l’état (la société, etc)? » Il est toujours important de s’indigner de ce que ne font pas les autres, c’est un point appréciable, un ennemi commun permettra de s’exonérer facilement d’agir. Oui le N°1 n’est pas vrai quand le jugement est adressé à des personnes non identifiées

3) « tout ce qui te dérange chez les autres, c’est seulement une projection de ce que tu n’as pas résolu toi-même » (Bouddha). Je ne sais si c’est de lui mais les niaiseries de ce coin là sont toujours très fortement appréciées

Pour finir une petite blague dont je ne suis pas l’auteur

« -Papa définis moi la conversation empathique?

— C’est la capacité qu’ont les personnes à se mettre à la place des autres

— Comme toi sur les places handicapées

-Voilà »

Si avec tout ça, vous n’avez pas su manifester l’empathie socialement attendue, c’est que votre condition neurologique ne le permet pas ou que vous le faîtes exprès.

 

5 réflexions au sujet de “Comment manifester de l’empathie?”

  1. mais que n’ai-je lu cet article plus tôt! j’aurais pu enfin briller en société, hier, au lieu de m’en tenir à mon rôle de plante verte.

    J'aime

  2. Autres phrases passe-partout utiles :
    – je vois… (quand on veut manifester qu’on s’intéresse à ce que dit l’autre quand en vrai on s’en fout ou que la personne attend de nous d’être très attentivefs à ses propos quand on n’en a pas l’énergie, quand on en abuse la personne finit par parler d’autre chose ou stopper la conversation)
    – ah dur…/ah merde… (quand la personne en face commence ses phrases par une formule de type «il m’est arrivé un truc horrible l’autre jour…» ou place des formule du genre «j’étais dég’»)
    – nan sérieus(ement) ? (quand la personne en face commence ses phrases par «tu sais pas la dernière ?»/«tu sais pas la nouvelle ?»/«tu sais pas ce qui m’est arrivé récemment ?»)

    Aimé par 1 personne

  3. Merci beaucoup pour ces conseils, je comprends maintenant ce qui ne fonctionnait pas dans ma stratégie : je maîtrise très bien les étapes 1 à 3 (cette dernière m’a demandé beaucoup d’efforts). Mais j’ignorais tout des suivantes, je vais les mettre en pratique tout de suite! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s